CDG

Un forum de discussion pour parler de tout et rien.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Euthanasie des mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
elo!
Légende


Messages : 7570
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Ven 14 Fév - 17:53

ah non biboutes !!!!
l'homosexualité n'est pas anormale , elle n'est pas en dehors de la norme . c'est les religions qui l'ont mise au ban de la société mais elle fait partie de la norme et ce depuis toujours ! n'en déplaise à ce monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwennaeris
Experte


Messages : 4028
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 27
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Ven 14 Fév - 19:02

elo! a écrit:
ah non biboutes !!!!
l'homosexualité n'est pas anormale , elle n'est pas en dehors de la norme . c'est les religions qui l'ont mise au ban de la société mais elle fait partie de la norme et ce depuis toujours ! n'en déplaise à ce monsieur !

 mouton

_________________


Un jour je serais maman... un jour !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coupdegueule.superforum.fr
AlizeaDorée
Légende


Messages : 5056
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 33
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Jeu 20 Fév - 22:17

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/20/01016-20140220ARTFIG00142-philippe-pozzo-di-borgo-content-de-ne-pas-avoir-ete-debranche.php

Le tétraplégique dont l'histoire est à l'origine du film Intouchables se félicite que le Conseil d'État prenne son temps sur le cas de Vincent Lambert, cet homme en état végétatif chronique depuis un accident de voiture en 2008.


PUBLICITÉ

L'allemand ?
Apprenez l'allemand avec Babbel et LeFigaro
Démarrer1/5
Philippe Pozzo di Borgo, le tétraplégique dont l'histoire a été racontée dans le film Intouchables a demandé qu'on prenne le temps de la réflexion dans le débat sur l'euthanasie. «On me pose la question: “Est-ce que tu aurais souhaité que l'on te débranche quand ça allait si mal après ton accident?” J'ai souhaité me suicider, bien sûr. Mais je suis content, vingt ans plus tard, qu'on ne m'ait pas débranché», a-t-il déclaré au micro de RTL mercredi soir.
En 1993, l'homme est devenu tétraplégique après un accident de parapente. «Je comprends très bien qu'on me pose la question dans l'état où j'étais, des souffrances terribles, avec des perspectives pas très brillantes.» Mais, pour lui, la précipitation est mauvais juge. «J'aimerais que les gens considèrent la question plutôt que d'aller dans l'excitation d'un sujet qui va durer le temps d'un journal télévisé, et puis on va enterrer le truc avec une loi définitive.»
Loi prévue avant l'été

François Hollande a souhaité, lors de sa dernière conférence, de presse un texte de loi permettant, dans un cadre «strict», à un adulte souffrant d'une maladie incurable de demander une «assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité». Il pourrait être présenté par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, «avant l'été».
Parmi les axes de travail, la ministre veut renforcer le recours aux directives anticipées. Toute personne majeure peut mettre par écrit ses volontés sur les différents traitements qui pourraient lui être prodigués (réanimation, alimentation artificielle...). Ce qui n'est fait que par 2% des Français. «Si vous m'aviez demandé quand j'étais valide de signer un papier comme quoi il fallait me débrancher si j'étais dans un état catastrophique, je l'aurais signé, comme 92% des Français le disent aujourd'hui», bien qu'il soit «très bien» là où il est maintenant, a nuancé Philippe Pozzo di Borgo.
Il a, au contraire, souligné la «sagesse» du Conseil d'État de prendre son temps sur le cas de Vincent Lambert. Une nouvelle expertise médicale a été ordonnée le 14 février afin de déterminer si les lésions dont souffre l'homme de 38 ans, dans un état végétatif chronique depuis 2008, sont «irréversibles» et si ses réactions «peuvent être interprétées comme un rejet de soins» ou comme «un souhait que ce traitement soit prolongé».

_________________
Celui qui aime la gloire met son propre bonheur dans les émotions d'un autre. Celui qui aime le plaisir met son bonheur dans ses propres penchants. Mais l'homme intelligent le place dans sa propre conduite.
- Marc Aurèle -

Il est plus aisé d'opprimer que de contenir, et d'exercer un acte de violence qu'un acte de justice.
- Jean d'Alembert -

Élever un enfant c'est lui apprendre à se passer de nous.
- Ernest Legouvé -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: renseignements   Lun 8 Déc - 15:05

Bonjour tout le monde Smile

Je suis infirmière gériatrique breveté et je fais actuellement la passerelle pour être diplômé bachelière. Dans le cadre de mon cour d'éthique, je dois réaliser un travail sur l'euthanasie des mineurs. La nouvelle loi étant passée, je cherche activement des témoignages en tout genre: des parents qui l'ont fait, des parents qui auraient voulu le faire, les conditions, ect.

Je sais que c'est un sujet qui peut être brûlant et j'ai donc du mal à trouver de quoi étoffer mon travail.

J'espère que vous aurez des pistes ou adresses à me donner.

Merci pour votre attention.

Céline
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Aujourd'hui à 18:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Euthanasie des mineurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Euthanasie des mineurs
» Pour ou contre l'euthanasie sur les MINEURS?
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CDG :: Discussions :: Coup de gueule-
Sauter vers: