CDG

Un forum de discussion pour parler de tout et rien.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Euthanasie des mineurs

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AlizeaDorée
Légende
AlizeaDorée

Messages : 5056
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 36
Localisation : Bourges

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 7:02

Famille Chrétienne a écrit:

©D.WAEM-BELGA-AFP
L’examen final du projet d’extension de l’euthanasie aux mineurs d’âge débute mercredi 12 février à la chambre des représentants belge. Le vote se déroulera jeudi dans la journée. Cent soixante pédiatres demandent le report de ce texte et dénoncent son inutilité.

La Belgique franchira-t-elle la ligne rouge ? Après le Sénat en décembre, la chambre des représentants étudie mercredi 12 et jeudi 13 février l’extension de l’euthanasie aux mineurs d’âge. Le vote du texte devrait intervenir jeudi dans la journée. Jugeant cette décision précipitée, cent soixante pédiatres wallons et flamands ont adressé, mardi 11 février, une lettre ouverte au président de la chambre, André Flahaut, lui demandant de surseoir au vote de cette extension de la législation de 2002.

« Cette loi ne répond à aucune réelle demande, assurent les pédiatres. La plupart des équipes médicales qui prennent en charge des enfants en phase terminale, à domicile, ou en hôpital, doivent reconnaître qu’elles n’ont jamais été confrontées dans leur pratique à une demande d’euthanasie spontanée et volontaire exprimée par un mineur. » En Belgique, comme de nombreux autres pays européens, les équipes médicales sont aujourd’hui « en mesure de contrôler parfaitement la douleur physique, l’étouffement ou l’angoisse à l’approche de la mort […] tant à l’hôpital qu’à domicile ».

Un texte examiné dans la précipitation

Pourquoi légiférer alors ? « Il n’y a pas de demande sociale motivée par des pétitions, ni un cas malheureux, ni une querelle de jurisprudence », s’émeut la députée libérale francophone, Marie-Christine Marghem. Aux Pays-Bas, depuis la légalisation de l’euthanasie pour les mineurs, il y a douze ans, cinq enfants ont été euthanasiés. « Pour qui cette loi est-elle dès lors conçue ? », s’interroge le collectif de pédiatres, sans répondre à leur propre interrogation. Des médecins soucieux d’assurer leur sécurité juridique par rapport à la fin de vie de leurs jeunes patients ? Des militants jusqu’au-boutistes de l’euthanasie, soutenus par l’Association pour le droit de mourir dans la dignité-Belgique ? Les deux assurément.

Étrange précipitation que celles des parlementaires belges sur une question ni légitime ni urgente. Le Sénat a bouclé le dossier en quelques jours ; la chambre des représentants a refusé de procéder à de nouvelles auditions d’experts et de pédiatres, comme de représentants des principales confessions en Belgique. Cet empressement trahit la volonté du gouvernement de clore rapidement cette affaire avant les élections législatives du printemps prochain.

« Cette précipitation politique crée l’impression que la situation est dramatique dans notre pays », s’insurgent les pédiatres, opposant « un démenti formel à cette fausse impression ». Jusqu’à présent peu critiques vis-à-vis de cet élargissement, certains journaux outre-quiévrain comprennent l’absence d’utilité et de légitimité d’une telle loi. « Le danger est que cette loi, votée en fin de législature, ne soit finalement qu’un trophée, conçu non pas pour soulager la détresse des enfants ou des familles mais pour des raisons strictement politiques. La seule urgence à laquelle elle répond n’est pas médicale ou psychologique mais idéologique », fustige ainsi Francis Van de Woestyne, dans la Libre Belgique.

La Belgique, le contre-exemple à ne pas suivre

Si le texte est adopté – ce qui fait peu de doute –, la Belgique sera le second pays à légaliser l’euthanasie pour les mineurs, après les Pays-Bas. Mais, à la différence de leurs voisins bataves, les Belges ne fixent aucun âge minimum. Ainsi, tout enfant dont la capacité de discernement aurait été jugée suffisante, pourra exprimer une demande d’euthanasie avec l’accord de ses parents.

« Dans la pratique, les choses peuvent se présenter très différemment, mettent en garde les cent soixante pédiatres. La demande de l’enfant peut être suggérée par les parents qui commencent à espérer que la souffrance ne se prolonge pas trop longtemps. » Et sur quelles bases est-il possible d’apprécier, de manière objective, si un enfant est doué de la capacité de discernement et de jugement ? « Il s’agira en fait d’une appréciation largement subjective et sujette à influences », s’inquiète le collectif. « On juge les adolescents juridiquement incapables de poser des actes importants sur les plans économiques et affectifs, et tout un coup, ils deviennent capables de décider qu’on les fasse mourir », a dénoncé Mgr Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, jeudi 6 février lors d’une veillée de prières réunissant plus de mille personnes à la basilique de Koekelberg.

L’évolution de la Belgique vers une extension de plus en plus grande de la pratique de l’euthanasie est regardée avec une grande inquiétude à l’étranger. Début janvier, une soixantaine de parlementaires siégeant au Conseil de l’Europe ont déposé une déclaration écrite à l’attention du conseil des ministres dénonçant le texte belge. Si cette déclaration n’a aucune valeur normative, elle a reçu un soutien massif, au-delà de la quinzaine de signatures habituellement réunies pour ce type d’initiative. Cette inquiétude est constatée par les professionnels de la santé eux-mêmes. « À l'occasion de contacts avec des collègues étrangers, nous remarquons que nombreux sont surpris des évolutions dans notre pays, affirment cinq d’entre eux. Nous devons être vigilants à l'image de la Belgique à l'étranger. »

Opposition de 250 sommités mondiales

Le premier congrès international de soins palliatifs pédiatriques, organisé par l’International Children Palliative care network (ICPCN) du 10 au 12 février à Mumbai, en Inde, et qui réunit 250 experts et sommités en soins palliatifs venus de 35 pays différents, a rendu public une déclaration rédigée pour réagir au projet de loi belge sur l’euthanasie chez les mineurs.
« Nous croyons que tous les enfants (nouveau-nés, les enfants et les jeunes) ont le droit à la meilleure qualité de vie. Ils ont le droit à des soins palliatifs de haute qualité pour répondre à leurs besoins. Nous croyons que l'euthanasie ne fait pas partie des soins palliatifs pour les enfants et n'est pas une alternative aux soins palliatifs. Il est impératif que nous travaillons ensemble pour améliorer l'accès aux soins palliatifs pour les enfants partout dans le monde, y compris l'accès à la douleur approprié et le contrôle des symptômes. Nous exhortons le gouvernement belge à reconsidérer leur décision récente de permettre l'euthanasie des enfants ».

Antoine Pasquier


Et quelle tristesse, la loi est passée...

Le Monde a écrit:
La Belgique est devenu jeudi 13 février le premier pays au monde à légaliser, sans fixer de condition d'âge, l'euthanasie pour les enfants et adolescents atteints de maladie incurable et affrontant « des souffrances insupportables ». Le texte, déjà adopté en décembre par les sénateurs, a été approuvé sans difficulté par les députés.
Le pays dispose depuis 2002 d'une loi sur l'euthanasie qui concerne des personnes majeures et conscientes formulant une demande « volontaire, réfléchie et répétée » examinée par trois médecins. Les auteurs du texte soumis au vote parlementaire estiment eux que la décision de fin de vie, « acte d'humanité posé en dernier recours », doit être aussi accessible aux mineurs, à condition qu'ils jouissent d'une capacité de discernement, évaluée par un psychologue ou un pédopsychiatre.

« APPRÉCIER TOUTES LES CONSÉQUENCES » DE SA DÉCISION

Les enfants gravement malades, en phase terminale, affrontant « des souffrances physiques et insupportables » – la notion de souffrance psychique a été écartée – pourront demander l'euthanasie, à condition que leurs deux parents soient d'accord. Le texte ne fixe pas de limite minimale d'âge, divers spécialistes auditionnés ayant estimé que le discernement ne peut être déduit simplement de l'âge d'un enfant.

Les Pays-Bas, qui disposent d'une loi depuis 2002 – et n'ont officiellement recensé que cinq cas depuis lors – n'autorisent, eux, l'euthanasie que pour les jeunes de plus de 12 ans. Les parlementaires belges ont jugé qu'il faut plutôt déterminer si la demande d'un patient est éclairée et s'il est « en capacité d'en apprécier toutes les conséquences ». Ce discernement du mineur sera estimé au cas par cas par l'équipe médicale et par un psychiatre ou un psychologue indépendant, tenu d'établir un rapport écrit.

Pour tenter de rassurer les opposants, les élus soulignent qu'aucun médecin ne sera contraint de pratiquer l'acte d'euthanasie et que le vote de la loi ne limitera ou n'empêchera en rien le recours à un traitement palliatif. Ils indiquent également que d'autres conditions, en vigueur pour les majeurs, restent d'application. Il conviendra ainsi qu'un deuxième médecin soit consulté et que toute demande fasse l'objet d'une discussion avec l'équipe soignante.

DES PARTIS DIVISÉS

Les partis politiques sont divisés sur ce vote, mais lors de l'examen du texte au Sénat et en commission de justice de la Chambre, une majorité alternative s'est dégagée : si les deux partis chrétiens démocrates – le CD&V néerlandophone et le CDH francophone – ont rejeté l'initiative, les voix du parti indépendantiste Alliance néo-flamande (NVA) se sont alliées à celles des écologistes, des socialistes et des libéraux flamands pour approuver le texte. Le sixième parti de la coalition gouvernementale, le Mouvement réformateur (libéral francophone), compte quelques voix dissidentes mais soutient largement l'extension aux mineurs de la loi sur la fin de vie.

Quelque 160 pédiatres – soit 10 % de la profession environ – ont tenté, mardi, un ultime baroud en s'adressant au président de la Chambre pour lui demander de différer le vote. Les partis démocrates chrétiens ont formulé une exigence semblable en s'interrogeant sur le « flou » de la loi à venir concernant l'évaluation de la capacité de discernement d'un enfant. Ils se demandaient aussi comment sera réglé le sort d'un jeune malade dont les parents seraient en désaccord. Dans des séances de prière plus symboliques que massives, l'Eglise catholique a, elle aussi, témoigné de son hostilité à cette loi.

_________________
Celui qui aime la gloire met son propre bonheur dans les émotions d'un autre. Celui qui aime le plaisir met son bonheur dans ses propres penchants. Mais l'homme intelligent le place dans sa propre conduite.
- Marc Aurèle -

Il est plus aisé d'opprimer que de contenir, et d'exercer un acte de violence qu'un acte de justice.
- Jean d'Alembert -

Élever un enfant c'est lui apprendre à se passer de nous.
- Ernest Legouvé -
Euthanasie des mineurs W0dJp2
Euthanasie des mineurs 364Fp2Euthanasie des mineurs RwKYp2
Revenir en haut Aller en bas
elo!
Légende
elo!

Messages : 7732
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 35
Localisation : la ferrière

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 8:14

Ben à l'inverse de toi je ne trouve ça pas triste .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Isa
Experte


Messages : 4129
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 39

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 8:19

Moi non plus. Comme je dis souvent, un animal qui souffre on abrège ses souffrances, un humain pour qui plus aucun médicament ne calme la douleur on le laisse attendre la mort longtemps même contre sa volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 8:56

Moi comme Marie, je trouve ça extrêmement triste.
D'abord une telle loi ne devrait jamais être votée dans la précipitation. Et puis, on voit bien que ça ne répondait à aucune demande, aucune réalité.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Emilelo
Amateur


Messages : 85
Date d'inscription : 29/10/2013

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:00

Idem que Elo et Isa. Au moins le jour où une demande sera présentée, il ne faudra pas attendre des années que la justice tranche si oui ou non on peut faire arrêter cet enfant de souffrir.

_________________
Lilypie First Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
elo!
Légende
elo!

Messages : 7732
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 35
Localisation : la ferrière

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:08

Emilelo a écrit:
Idem que Elo et Isa. Au moins le jour où une demande sera présentée, il ne faudra pas attendre des années que la justice tranche si oui ou non on peut faire arrêter cet enfant de souffrir.
 mouton 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:12

elo! a écrit:
Ben à l'inverse de toi je ne trouve ça pas triste .
tout à fait ok avec elo !

les quelques témoignages (de parents ayant été dans des situations où la question pouvait se poser) que l'on a vu : les "pour" étaient vraiment convaincants
et les "contre" étaient en fait dans une situation où ils n'entraient pas dans les conditions !!!!! ah oui, quand on dit aux parents : si on n'opère pas votre bb, son espérance de vie est de qques jours donc on va l'opérer
l'enfant a 4 ans et va relativement bien. alors les parents témoignent actuellement : vous imaginez si la loi avait existé et qu'on avait demandé l'euthanasie
bah : elle aurait tout simplement été refusée car l'opé était tentable donc pas de danger de mort.

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:15

Mamagnès a écrit:
Moi comme Marie, je trouve ça extrêmement triste.
D'abord une telle loi ne devrait jamais être votée dans la précipitation. Et puis, on voit bien que ça ne répondait à aucune demande, aucune réalité.
aucune demande ?
moi, j'ai vu à la tv des parents qui sont contents qu'elle soit passée pour l'avenir et qui aurait aimé qu'elle passe plutot ...

un ex : des parents qui savaient bb condamné (il n'est jamais sorti de l'hosto dès sa naissance), qui ont dû reprendre le boulot, faire des km et des km tous les jours pour aller le voir (bah oui, il y a un seul hôpital pour enfant pour tout le pays) et qui ont délaissé (bien involontairement) les aînés ... et ça a duré 4 mois avec souffrance (non soulagée totalement) pour le bb.

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:16

Emilelo a écrit:
Idem que Elo et Isa. Au moins le jour où une demande sera présentée, il ne faudra pas attendre des années que la justice tranche si oui ou non on peut faire arrêter cet enfant de souffrir.
et l'exemple des pays bas prouve bien que même si la loi l'autorise, le nombre de cas est marginal

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:22

Mais dans tous les cas, c'est difficile de voir mourir son enfant, c'est une vraie souffrance pour les parents, même si l'enfant ne souffre pas vraiment. Alors il y a quand même un vrai risque que les parents veuille abréger LEUR souffrance.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:24

pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Moi comme Marie, je trouve ça extrêmement triste.
D'abord une telle loi ne devrait jamais être votée dans la précipitation. Et puis, on voit bien que ça ne répondait à aucune demande, aucune réalité.
aucune demande ?
moi, j'ai vu à la tv des parents qui sont contents qu'elle soit passée pour l'avenir et qui aurait aimé qu'elle passe plutot ...

un ex : des parents qui savaient bb condamné (il n'est jamais sorti de l'hosto dès sa naissance), qui ont dû reprendre le boulot, faire des km et des km tous les jours pour aller le voir (bah oui, il y a un seul hôpital pour enfant pour tout le pays) et qui ont délaissé (bien involontairement) les aînés ... et ça a duré 4 mois avec souffrance (non soulagée totalement) pour le bb.

Et comment le bébé exprime sa volonté de mourir ?
Il ne rentre donc pas dans le cadre de la loi. De plus, dans cet exemple, c'est plus le confort des parents qui aurait été préservé que celui du bébé.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:25

Mamagnès a écrit:
Mais dans tous les cas, c'est difficile de voir mourir son enfant, c'est une vraie souffrance pour les parents, même si l'enfant ne souffre pas vraiment. Alors il y a quand même un vrai risque que les parents veuille abréger LEUR souffrance.
Non ! ! !
il faut des rapports médicaux et l'accord de deux doc qui disent que les conditions de la loi sont respectées.
les doc engagent donc leur responsabilité, le droit à exercer, ...

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:29

Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:37

Mamagnès a écrit:
pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Moi comme Marie, je trouve ça extrêmement triste.
D'abord une telle loi ne devrait jamais être votée dans la précipitation. Et puis, on voit bien que ça ne répondait à aucune demande, aucune réalité.
aucune demande ?
moi, j'ai vu à la tv des parents qui sont contents qu'elle soit passée pour l'avenir et qui aurait aimé qu'elle passe plutot ...

un ex : des parents qui savaient bb condamné (il n'est jamais sorti de l'hosto dès sa naissance), qui ont dû reprendre le boulot, faire des km et des km tous les jours pour aller le voir (bah oui, il y a un seul hôpital pour enfant pour tout le pays) et qui ont délaissé (bien involontairement) les aînés ... et ça a duré 4 mois avec souffrance (non soulagée totalement) pour le bb.

Et comment le bébé exprime sa volonté de mourir ?
Il ne rentre donc pas dans le cadre de la loi. De plus, dans cet exemple, c'est plus le confort des parents qui aurait été préservé que celui du bébé.
non, le bb souffrait (douleurs) qu'on ne savait pas soulagé
comme tout bb, il est représenté par ses parents

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:40

Relis la loi telle qu'elle a été votée. L'enfant doit en faire lui même la demande et les deux parents doivent être d'accord. Les parents ne peuvent pas demander pour l'enfant.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:43

Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
ehh si la douleur est estimable et même visible. Pour avoir eu un membre de famille très souffrant, avec la maladie d'alzheimer (donc incapable de s'exprimer) : on voyait à son visage le début et la fin de l'effet des anti-douleurs.
les médecins savent combien de temps fait de l'effet un anti-douleur et la durée entre 2 administrations du médoc. ils savent également si la pathologie est douloureuse ou pas

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:45

Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
c'est pourtant le seul avis contre donné par des personnes concernées (car des contre, non concerné : il y en a) que le media ont diffusé ....

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 9:47

Mamagnès a écrit:
Relis la loi telle qu'elle a été votée. L'enfant doit en faire lui même la demande et les deux parents doivent être d'accord. Les parents ne peuvent pas demander pour l'enfant.
si je te lis comme ça, il y a un âge minimum : que l'enfant puisse parler : bien que l'âge ne soit pas écrit, ça découle du texte légal

je n'ai pas (encore) trouvé le texte de loi

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:02

pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
ehh si la douleur est estimable et même visible.  Pour avoir eu un membre de famille très souffrant, avec la maladie d'alzheimer (donc incapable de s'exprimer) : on voyait à son visage le début et la fin de l'effet des anti-douleurs.
les médecins savent combien de temps fait de l'effet un anti-douleur et la durée entre 2 administrations du médoc.  ils savent également si la pathologie est douloureuse ou pas

La douleur est subjective, même quand on peut parler on ne peut que l'évaluer "à la louche". Un anti-douleur peut fonctionner plus ou moins bien selon des personnes. Si une personne dit qu'elle souffre beaucoup, les médecins sont, le plus souvent, incapables de savoir si elle ment ou pas (je parle toujours des personnes très gravement malade bien sur)

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:03

pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Moi comme Marie, je trouve ça extrêmement triste.
D'abord une telle loi ne devrait jamais être votée dans la précipitation. Et puis, on voit bien que ça ne répondait à aucune demande, aucune réalité.
aucune demande ?
moi, j'ai vu à la tv des parents qui sont contents qu'elle soit passée pour l'avenir et qui aurait aimé qu'elle passe plutot ...

un ex : des parents qui savaient bb condamné (il n'est jamais sorti de l'hosto dès sa naissance), qui ont dû reprendre le boulot, faire des km et des km tous les jours pour aller le voir (bah oui, il y a un seul hôpital pour enfant pour tout le pays) et qui ont délaissé (bien involontairement) les aînés ... et ça a duré 4 mois avec souffrance (non soulagée totalement) pour le bb.

Ces arguments n'ont rien à faire dans une demande d'euthanasie

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:05

pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
c'est pourtant le seul avis contre donné par des personnes concernées (car des contre, non concerné : il y en a) que le media ont diffusé ....

Ce n'est pas parce que c'est un avis diffusé par les médias, qu'il est valide, la preuve.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:08

Mamagnès a écrit:
pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
ehh si la douleur est estimable et même visible.  Pour avoir eu un membre de famille très souffrant, avec la maladie d'alzheimer (donc incapable de s'exprimer) : on voyait à son visage le début et la fin de l'effet des anti-douleurs.
les médecins savent combien de temps fait de l'effet un anti-douleur et la durée entre 2 administrations du médoc.  ils savent également si la pathologie est douloureuse ou pas

La douleur est subjective, même quand on peut parler on ne peut que l'évaluer "à la louche". Un anti-douleur peut fonctionner plus ou moins bien selon des personnes. Si une personne dit qu'elle souffre beaucoup, les médecins sont, le plus souvent, incapables de savoir si elle ment ou pas (je parle toujours des personnes très gravement malade bien sur)
on parle de douleurs méga-importantes bien sur donc même si (j'en suis bien consciente) il y a une différence d'une personne à l'autre ... bah sur une échelle de 10, si 0 est sans douleur et 10 une méga douleur : ça va varier entre 8 et 10 par ex ... donc ça reste méga douloureux.
de toute façon, chacun à son avis et c'est bien perso
mais mon avis a évolué entre le début où l'on en parlait (en B) et maintenant et ce, suite à la vision de témoignages de parents, ...

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
pommier
Légende
pommier

Messages : 5464
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 46
Localisation : Belgique - Gembloux

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:09

Mamagnès a écrit:
pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
c'est pourtant le seul avis contre donné par des personnes concernées (car des contre, non concerné : il y en a) que le media ont diffusé ....

Ce n'est pas parce que c'est un avis diffusé par les médias, qu'il est valide, la preuve.
c'est bien ce que je dis : les media (tous confondus : presse, tv, radio) n'ont pas trouvé un avis de parents concernés qui soient contre et qui soient dans les conditions de la loi

_________________
Bonjour à toutes ... belle journée bisous 

Lilypie Kids Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:11

Le Monde a écrit:
La Belgique est devenu jeudi 13 février le premier pays au monde à légaliser, sans fixer de condition d'âge, l'euthanasie pour les enfants et adolescents atteints de maladie incurable et affrontant « des souffrances insupportables ». Le texte, déjà adopté en décembre par les sénateurs, a été approuvé sans difficulté par les députés.
Le pays dispose depuis 2002 d'une loi sur l'euthanasie qui concerne des personnes majeures et conscientes formulant une demande « volontaire, réfléchie et répétée » examinée par trois médecins. Les auteurs du texte soumis au vote parlementaire estiment eux que la décision de fin de vie, « acte d'humanité posé en dernier recours », doit être aussi accessible aux mineurs, à condition qu'ils jouissent d'une capacité de discernement, évaluée par un psychologue ou un pédopsychiatre.

« APPRÉCIER TOUTES LES CONSÉQUENCES » DE SA DÉCISION

Les enfants gravement malades, en phase terminale, affrontant « des souffrances physiques et insupportables » – la notion de souffrance psychique a été écartée – pourront demander l'euthanasie, à condition que leurs deux parents soient d'accord. Le texte ne fixe pas de limite minimale d'âge, divers spécialistes auditionnés ayant estimé que le discernement ne peut être déduit simplement de l'âge d'un enfant.

Les Pays-Bas, qui disposent d'une loi depuis 2002 – et n'ont officiellement recensé que cinq cas depuis lors – n'autorisent, eux, l'euthanasie que pour les jeunes de plus de 12 ans. Les parlementaires belges ont jugé qu'il faut plutôt déterminer si la demande d'un patient est éclairée et s'il est « en capacité d'en apprécier toutes les conséquences ». Ce discernement du mineur sera estimé au cas par cas par l'équipe médicale et par un psychiatre ou un psychologue indépendant, tenu d'établir un rapport écrit.

Pour tenter de rassurer les opposants, les élus soulignent qu'aucun médecin ne sera contraint de pratiquer l'acte d'euthanasie et que le vote de la loi ne limitera ou n'empêchera en rien le recours à un traitement palliatif. Ils indiquent également que d'autres conditions, en vigueur pour les majeurs, restent d'application. Il conviendra ainsi qu'un deuxième médecin soit consulté et que toute demande fasse l'objet d'une discussion avec l'équipe soignante.

DES PARTIS DIVISÉS

Les partis politiques sont divisés sur ce vote, mais lors de l'examen du texte au Sénat et en commission de justice de la Chambre, une majorité alternative s'est dégagée : si les deux partis chrétiens démocrates – le CD&V néerlandophone et le CDH francophone – ont rejeté l'initiative, les voix du parti indépendantiste Alliance néo-flamande (NVA) se sont alliées à celles des écologistes, des socialistes et des libéraux flamands pour approuver le texte. Le sixième parti de la coalition gouvernementale, le Mouvement réformateur (libéral francophone), compte quelques voix dissidentes mais soutient largement l'extension aux mineurs de la loi sur la fin de vie.

Quelque 160 pédiatres – soit 10 % de la profession environ – ont tenté, mardi, un ultime baroud en s'adressant au président de la Chambre pour lui demander de différer le vote. Les partis démocrates chrétiens ont formulé une exigence semblable en s'interrogeant sur le « flou » de la loi à venir concernant l'évaluation de la capacité de discernement d'un enfant. Ils se demandaient aussi comment sera réglé le sort d'un jeune malade dont les parents seraient en désaccord. Dans des séances de prière plus symboliques que massives, l'Eglise catholique a, elle aussi, témoigné de son hostilité à cette loi.
[/quote]

Voilà les passages qui me font penser que la loi demande expressément que la volonté du mineur soit exprimée par lui-même

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Mamagnès
Experte
Mamagnès

Messages : 2844
Date d'inscription : 04/10/2012
Localisation : Essonne

Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs EmptyVen 14 Fév - 10:12

pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
pommier a écrit:
Mamagnès a écrit:
Non quoi !
Il est bien évident que l'on ne va pas demander l'euthanasie pour un enfant qui n'est pas condamné. Mais en enfant en fin de vie pourrait demander à être euthanasié pour répondre à la demande de ses parents. Les médecins ne peuvent pas juger de la réalité des douleurs ressenties. Il ne peuvent qu'évaluer l'état général du malade.
c'est pourtant le seul avis contre donné par des personnes concernées (car des contre, non concerné : il y en a) que le media ont diffusé ....

Ce n'est pas parce que c'est un avis diffusé par les médias, qu'il est valide, la preuve.
c'est bien ce que je dis : les media (tous confondus : presse, tv, radio) n'ont pas trouvé un avis de parents concernés qui soient contre et qui soient dans les conditions de la loi

Bah moi je suis contre et j'ai été dans les conditions de la loi.

_________________
Agnès

Euthanasie des mineurs StKRp2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Euthanasie des mineurs Empty
MessageSujet: Re: Euthanasie des mineurs   Euthanasie des mineurs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Euthanasie des mineurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euthanasie des mineurs
» TEMOIGNAGES..
» GARDENIA (B.B. PLONGEURS DÉMINEURS)
» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
» Couvre-feu pour mineurs délinquants de moins de15 ans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CDG :: Discussions :: Coup de gueule-
Sauter vers: